Combien coûte l’adoption d’un chien

Malgré ce que beaucoup pensent, il y a des frais pour adopter un chien. Le processus de parrainage d’un refuge ou d’un protecteur à fourrure comporte un certain nombre de dépenses qui, bien sûr, n’ont rien à voir avec l’argent dépensé pour acheter un chiot au magasin. Dans cet article, nous expliquons pourquoi l’adoption gratuite d’un chien n’est pas possible et les coûts impliqués. La réponse à la question «combien coûte l’adoption d’un chien» dépend des circonstances. Selon l’itinéraire choisi et l’âge de l’animal (le coût des chiots est plus élevé que celui des adultes), le prix peut varier considérablement. L’adoption par contact direct avec le propriétaire de la litière est l’une des options qui s’offrent à vous. Cependant, ce n’est pas l’option la plus recommandée car elle ne nécessite pas de supervision vétérinaire ou d’assistance professionnelle tout au long du processus d’adoption. Le coût de ce type d’adoption varie en fonction des soins que le chiot a subis avant l’accouchement.

Habituellement, il varie de 40 à 50 euros. L’option la plus recommandée pour adopter un animal est de passer par un refuge ou une association canine. 180 euros pour les chiots jusqu’à 4 mois. 100 euros pour les chiens de 4 mois à 7 ans. Volonté pour les chiens de plus de 10 ans. Tous les chiens adoptés dans un refuge ou une association canine sont vaccinés, vermifugés et stérilisés en interne et en externe (dans le cas des adultes) en plus de l’implantation de micropuces. Vous vous demandez peut-être: pourquoi prendre un chien adulte? En plus de ceux associés au processus d’adoption, vous devrez assumer d’autres frais une fois l’adoption terminée.

Si vous adoptez un animal par l’intermédiaire d’un particulier, vous devrez payer l’installation de la puce électronique, qui est obligatoire pour tous les chiens de plus de 3 mois. Vaccin. Si vous avez adopté un chiot de moins de 3 mois à un particulier, vous devrez supporter tous les frais de vaccination. Enregistrement. En fonction du chien que vous avez adopté et de la communauté autonome dans laquelle vivra l’animal, un certificat de propriété peut être exigé. Assurance responsabilité civile: obligatoire pour tous les chiens de races potentiellement dangereuses.

En plus de tous ces coûts spécifiques, il y a d’autres coûts qui seront constants tout au long de la vie de votre animal, comme les coûts liés aux produits alimentaires, pharmaceutiques et d’hygiène. D’autres, comme le dogsitter, la location d’une salle de chenil ou tout ce qui touche au mouvement des chiens (laisses, colliers, transporteurs, abreuvoirs portables, etc.) dépendront de votre style de vie. Ce qui semble inévitable, c’est que diverses contingences apparaissent au fil du temps. Surtout dans les premiers mois de la vie de votre ami à quatre pattes, quand il ne peut s’empêcher de tout mordre sur son passage.

Comment adopter un chien: adopter un chien n’est pas facile. Vous devez généralement en couvrir les frais jusqu’au jour où vous les ramenez à la maison. Malgré tout, vous pouvez adopter un chien gratuitement. Surtout lorsqu’il s’agit de chiots nouveau-nés qui n’ont pas encore été vaccinés ou vermifugés, et de chiens plus âgés. Et s’ils en ont le plus besoin, les chiens de plus de 10 ans sont malheureusement les moins adoptés. Comme vous pouvez le voir, de nombreux facteurs affectent en fin de compte le nombre final de chiens adoptés. Donc, si vous pensez que vous êtes prêt à adopter un chien et que vous pouvez vous le permettre, adoptez-le. Il vous remerciera pour le reste de sa vie.

Vous devez bien comprendre que si vous allez adopter ou acheter un chien potentiellement dangereux, vous devrez prouver que vous êtes une personne digne de cette responsabilité. Comment faire? Pour commencer avec la paperasse. Vous devez rédiger une série de livres blancs qui vous mèneront à un permis de conduire des chiens potentiellement dangereux. Prouvez au conseil municipal que vous n’avez pas de casier judiciaire, laissez-les s’en occuper. Signez l’exemple de déclaration de responsabilité. Souscrire une assurance responsabilité civile pour les chiens. Faites un test technique qui montrera votre santé physique et mentale.

En théorie, vous ne pourrez pas promener votre chien à l’extérieur sans avoir un permis. Après avoir obtenu une licence, votre chien aura encore certaines restrictions. Seule une personne autorisée peut marcher et manipuler le chien dans les lieux publics et doit le faire en laisse ne dépassant pas 2 m et toujours avec une muselière. Si le chien est enfermé dans la maison, vous assumez la responsabilité qu’il ne s’échappe pas. La licence sera valable 5 ans, après quoi elle devra être renouvelée. Si vous êtes condamné à une amende pour une infraction grave, la licence cessera de fonctionner.

En fait, la plupart du temps, ceux qui rendent les chiens dangereux sont leurs propriétaires en raison de leur éducation. Une bonne éducation est toujours la meilleure prévention de tout problème. Par conséquent, surtout si vous allez avoir un chien avec une telle force physique, nous vous recommandons de pratiquer une parentalité positive et de vous entraîner avec lui dès le premier jour. Et si cela réussit avec un professionnel, tant mieux.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire